Sélectionner une page

NOTRE MISSION :

Restaurer les écosystèmes naturels & Intégrer l’humain durablement

La Fondation

La Fondation DENIS & FILS soutient des projets d’intérêt général sur 3 axes stratégiques :

La Fondation DENIS & FILS soutient la réparation des écosystèmes endommagés, en y intégrant l’humain durablement.

Créée en mars 2019 et abritée par la Fondation de France, elle dissémine les valeurs de développement humain et de restauration de la nature portées par DENIS & FILS, en les plaçant au cœur de son territoire, l’univers sensoriel des parfums d’ambiance.

Elle s’engage en particulier pour le développement des filières florales équitables, via le soutien direct aux plantations et aux communautés locales, avec une attention particulière à la notion de leadership féminin.

La Fondation DENIS & FILS soutient des projets d’intérêt général sur 3 axes stratégiques :

Identification des écosystèmes endommagés

La Fondation DENIS & FILS soutient les experts de terrain qui alertent sur les espaces de biodiversité en danger. Elle les accompagne dans les études et diagnostics.

Actions locales de restauration

De la pépinière à l’alambic, du matériel à la formation, la Fondation permet aux acteurs locaux de construire des filières alternatives réparatrices et viables.

Sensibilisation du grand public & des décideurs

La Fondation DENIS & FILS participe à la valorisation des actions réalisées. Elle contribue à l’émergence de partenariats concrets pour des transformations durables.

Projets soutenus

Neuf lacs aux berges foisonnantes au creux de l’île de Nosy Be

Le Mont-Passot, point culminant de l’île de Nosy Be est une colline volcanique exceptionnelle.

Neuf lacs de cratères se lovent au cœur du site. L’un d’eux est la principale source d’eau potable de l’île.

Le sommet révèle un point de vue panoramique à 360° et offre des levers et couchers de soleil spectaculaires.

Un écosystème aussi riche que fragile...

Ces lacs sacrés abritent des poissons très particuliers en raison de leur unicité mondiale. Déjà endémiques de Madagascar, ces poissons de deux genres différents (Paratilapia et Ptychochromis) sont isolés et leur croisement a résulté à l’émergence de nouvelles sous-espèces, elles-mêmes endémiques à leur lac d’habitation !

La biodiversité végétale n’est pas en reste puisque 71% des espèces végétales recensées sur le Mont Passot sont endémiques de Madagascar dont 2 spécifiquement à l’île de Nosy Be.

L'équilibre du vivant menacé...

Les berges des lacs sont malheureusement menacées par l’érosion provoquée par les activités humaines et par la pression à développer des infrastructures touristiques, qui causeraient des dommages irréversibles à l’équilibre local. L’ONG l’Homme et l’Environnement développe donc un accompagnement à l’installation d’une filière durable d’Ylang Ylang, offrant à la fois stabilisation des berges par l’association avec du Vétiver, activité économique pérenne incitative pour les populations et refuge pour la faune et la flore locale. De nombreuses espèces de grenouilles et de caméléons menacées y trouvent refuge, dont la plus petite grenouille au monde !!

Et un soutien décisif !

Ce projet porté par l’ONG l’Homme & L’Environnement n’aurait pu voir le jour sans le soutien de la Fondation DENIS & FILS.

Faire une réelle différence, sauvegarder la biodiversité et les conditions de vie des personnes sur place est d’une grande satisfaction, et une immense fierté pour nous.

Ce soutien permet non seulement l’installation de pépinières et la fourniture de plants, mais aussi l’amélioration des structures éducatives et l’approvisionnement de médicaments au niveau de la communauté locale. L’objectif environnemental est de stabiliser et améliorer la qualité physico-chimique des eaux de plusieurs lacs.

Une vallée bolivienne aux mille merveilles botaniques

La Bolivie présente de multiples paysages, des plaines arides de l’Altiplano ou des vallées tropicales aux sommets enneigés à 6 000 mètres d’altitude. La région des Yungas est une réserve de biodiversité exceptionnelle abritant plus de 1 500 espèces, dont des orchidées uniques au monde. La perte de 70% de leur habitat d’origine en fait une zone à protéger prioritairement. Les fruits tropicaux, le café, la coca, le cacao et le tabac y trouvent des conditions optimales pour s’épanouir, grâce au climat chaud et humide, aux précipitations abondantes et aux terres fertiles.

Pour restaurer durablement les écosystèmes riches et fragiles des vallées boliviennes, la Fondation ANNNA soutient le programme dédié de Coeur de Forêt, mêlant plantations, formation, développement et éducation, au service des communautés locales. 

Il était une fois une forêt, un sol, un écosystème en danger...

Au coeur de la Bolivie, la région de Las Yungas fait face à une déforestation croissante, 12 000 ha de forêt y ont disparu entre 2000 et 2005, 35 500 ha entre 2005 et 2010. Les extractions minières y sont également nombreuses, menant à l’élargissement des lits de rivière et la pollution des cours d’eau.
La culture principale de la région est la Coca, culture traditionnelle légale et encadrée. La Coca (Erythroxylum coca) est une plante exigeante : cultivée en monoculture, elle appauvrit fortement les sols et cause leur érosion qui peut aller jusqu’au glissement de terrain. Cette dégradation des sols pousse les producteurs à étendre les parcelles en défrichant des espaces de forêts voisines grâce à la pratique du brûlis.
L’association Coeur de Forêt, soutenue par la Fondation ANNNA, apporte aux producteurs locaux des alternatives concrètes et viables à cette culture.

Il était une fois une pépinière au coeur de la Bolivie, à Coroico…

A partir du mois de juin, les replanteurs réparateurs préparent soigneusement les semis pour la saison de plantation qui s’étalera de décembre à avril.

Sur la saison de reforestation 2018 / 2019, l’association Corazon del Bosque (Coeur de Forêt en espagnol) a planté plus de 11 150 arbres et arbustes. 7 150 caféiers, 1 080 agrumes (mandariniers, Citrus reticulata, citronniers, Citrus limon, orangers, Citrus sinensis), 250 avocatiers (Persea americana), du Moringa, 150 astrapeas (Dombeya wallichii) pour son rôle mellifère, et enfin 2 520 plants forestiers, dont de l’Acajou amer (Cedrela odorata), et de l’Erythrine (Erythrina poeppigiana).

Ces plants sont fournis aux producteurs pour intégrer un des 3 modèles agroforestiers : Café, Agrumes, et Mixte Café et Agrumes.

Il était une fois un essaim d’abeilles accueilli dans une ruche toute neuve...

Autour de Coroico, en Bolivie, de nombreux producteurs locaux se convertissent à l’apiculture grâce aux programmes Coeur de Forêt.

Sur un total de 108 ruches réparties chez 55 producteurs, en 2018 22 nouvelles ruches ont été distribuées à 15 producteurs bénéficiaires du projet. En parallèle, le matériel nécessaire au reste de l’activité a également été distribué aux nouveaux producteurs : enfumoirs, gants, masques, tenues de protection.

Les plantes mellifères plantées avec les apiculteurs permettent quant à elle de fournir la nourriture nécessaire (pollen et nectar) aux abeilles. Plus de 400 kg de miel ont été récoltés en 2018 et distribués localement. 

En soutenant cette action de valorisation réalisée par les experts Coeur de Forêt, la Fondation ANNNA permet une réparation durable des vallées boliviennes.

Il était une fois, la fleur d'hibiscus et le Bissap bolivien

En plus des valorisations de café, d’agrumes, miel et huiles essentielles, 10 000 semences d’hibiscus de l’espèce Oseille de Guinée, appelée également Bissap (Hibiscus Sabdariffa) ont été distribuées aux producteurs afin qu’ils puissent les incorporer dans leurs plantations agro-forestières.

À terme, ils pourront ainsi développer des produits contenant des fleurs d’hibiscus, tels que des jus, du miel, des savons, etc…

Il était une fois Eliana, une écolière bolivienne qui apprend la botanique...

Tous les mois elle participe à la construction et à l’entretien du jardin de son école avec les animateurs Corazon del Bosque. Comme elle, ce sont plus de 600 enfants dans 13 écoles différentes qui ont échangé sur la biodiversité et ce qui la menace, planté différentes cultures potagères ou réalisé le compost. Eliana a adoré récolté radis, salades et haricots !

Grâce au soutien de la Fondation ANNNA, le programme pourra s’étoffer par la découverte de la flore locale et des plantes mellifères bénéfiques à l’activité apicole. Ateliers bouturage et découverte de la botanique permettront de cultiver l’émerveillement et la connaissance, clés pour une préservation à long terme.

Une réserve de vie sauvage au cœur du Vercors

L’ASPAS a réussi son pari, le projet Vercors Vie Sauvage devient réalité… La préservation d’un écosystème complet de forêts, de falaises et de prairies ou la rivière trouve son chemin, quelle magnifique aventure !

« Idéalement situé entre vallées et montagnes dans le massif pré-alpin du Vercors drômois, ce terrain est une véritable aubaine pour la vie sauvage. Ici, arbres, plantes, insectes, loups, cerfs, renards, sangliers, aigles, vautours, etc., auront le temps et l’espace d’évoluer librement, sans pression humaine. Plus de chasse ni de coupe de bois (…) afin que la nature puisse se cicatriser et que les équilibres naturels reviennent d’eux-mêmes. Dans ces zones préservées, l’activité humaine est réduite à la balade contemplative et immersive, le rêve éveillé, l’observation tranquille et désintéressée. »

La Fondation ANNNA est fière de s’y associer et de pouvoir soutenir ce projet exigeant. Cette mobilisation large et enthousiaste a permis à l’ASPAS de racheter ce terrain de 500 hectares pour en faire une véritable réserve de vie sauvage et zone de quiétude.

Il était une fois…
la Fondation
Denis & Fils

C’est l’histoire d’un chemin entre l’humain et le vivant ; un voyage vers le beau, le sensible, les senteurs ; une main tendue vers les fleurs et bourgeons de l’interdépendance.

Il était une fois DENIS & FILS, les experts de la création d’ambiance parfumée sur-mesure. En plus de faire éclore des objets sensoriels et graphiques, DENIS & FILS voulait restaurer la terre et ses merveilles florales.

Pour cela, DENIS & FILS a créé sa Fondation.

Après avoir rencontré des botanistes, des aventuriers, des semeurs de graines… Partout sur le globe la Fondation DENIS & FILS les a soutenu dans leurs projets.

Ainsi ensemble, ils ont créé des archipels de beauté et de soin au vivant, qui participent à créer une économie symbiotique.

Pour nous contacter et nous soutenir :